verite

Précipitez - vous dans la salle de ciné la plus proche de chez vous et allez voir "une vérité qui dérange" le film présenté par Al Gore contre le réchauffement climatique.

C'est un virulent pamphlet où il incite chacun de nous à réagir devant l'urgence de la situation pour sauver notre planète. Sans culpabiliser son auditoire, il nous montre une vérité peu glorieuse : de gigantesques blocs de glace qui s'effondrent et viennent grossir nos océans, des territoires qui se déssèchent, des espèces qui disparaissent, des cyclones dévastateurs etc... en nous promettant que si nous ne réagissons pas immédiatement le pire est à venir. Tous ces phénomènes sont liés aux réchauffements climatiques et s'accélèrent dans une indifférence quasi-générale.

C'est donc un état des lieux alarmistes qu'Al Gore fait de notre planète et son discours n'a rien d'un délire d'écologiste enflammé. Même si son plaidoyer ressemble parfois à une propagande personnelle et électorale, ce type est alarmant mais surtout convaincant. Sans trucage des votes, il aurait suffit de quelques centaines de voix pour qu'il soit élu à la place de Bush et que l'on se mette à rêver à un monde meilleur...Depuis les Etats-Unis, le plus grand pollueur de la planète, a refusé de signer le protocole de Kyoto et notre bonne vieille terre se meurt à petits feux.

Je regrette que les solutions pour éviter la catastrophe ne soit évoquer que sous forme de "conseils" dans le générique final. Une chose est sûre : n'attendons pas que nos hommes politiques prennent des mesures écologiques mais réagissons individuellement en prenant des mesures dans notre vie quotidienne pour enrayer le phénomène afin que nos enfants ne subissent pas les conséquences de nos actes inconsidérés.

.