art_40050

Renaud vient de nous pondre son dernier single sur lequel on découvre 2 titres "les bobos", que vous avez certainement déjà entendu et dans lequel chacun s'identifie un peu...et "elle est facho" qui dresse un portrait à charge d'une extrémiste de banlieue :

Elle revient d'la fête de l'Huma, elle est contente, elle a vu Jonnhy

Elle a rôdé de ci de là, dans tous les stands du parti.

Des posters de Che Guevara, l'en a eu sa dose aujourd'hui.

Faut dire qu'elle serait plutôt de l'autre côté du drapeau,

Plus CIA que KGB, plus Pinochet qu'Alliende

Faut dire qu'elle est con comme un veau. Elle est facho.

.../...

Elle a surtout la nostalgie du sabre et du goupillon.

De la nation, de la patrie, débarrassée d'l'immigration.

Dit qu'l'ancien temps est béni, comme disent la plupart des cons.

Regrette le temps des colonies, la peine de port légalisée,

de l'avortement interdit, et maudit les jeunes filles voilées.

Et elle lit National hebdo. Elle est facho.

J'lui souhaite qu'un jour si elle a un môme, y s'retrouve à 18 balais,

plein d'éducation et de diplômes, d'idées rebelles, d'humanité.

Et qu'il lui dise, tes vieux discours manquent singulièrement d'amour.

Qu'il rajoute à la triste dame, reste donc le nez dans ta merde.

J'suis amoureux d'une musulmane, j'vote écolo et j'fume de l'herbe.

Espérons qu'ça lui fera la peau. A la facho.

Espérons qu'ça lui fera la peau. A la facho...qui vote SARKO.

C'est cette petite conclusion qui déclenche une vive polémique depuis quelques jours. Bien-sûr l'amalgame est facile, mais ce n'est vraiment pas un scoop d'annoncer que Sarko risque de séduire bien des électeurs et électrices du F.N .

Renaud va devoir revoir son texte : Jonnhy ne chante plus à la fête de l'Huma, il préfère dorénavant les meeting de l'UMP dont l'hymne est "l'envie d'avoir envie". Mouais...Sacré Jojo qui ne jure plus que par son copain Nico. Je ne savais pas que la rock'n'roll attitude consistait à prendre sa carte à l'UMP !

Autre "guest star" présente le week-end dernier à l'université d'été des jeunes populaires (si,si, ça s'appelle comme ça) Doc Gyneco...Il a justifié sa présence en déclarant : "C'est un ami et aussi un petit maître à penser ". Je crois que ce pauvre Doc a définitivement la tête trop près du bonnet !

Alors comment peut-on en vouloir à Renaud d'égratigner Sarko ? Notons cependant que le ministère de l'Intérieur ne s'est pas exprimé pour le moment et espérons que cette chanson sera normalement diffusée sur les ondes.

Quant à Chirac, il avait choisi Renaud, mais c'était Line...