t_images

Pendant que la France entière était suspendue à l'annonce des 23 "bleus" qui allaient courir après un ballon dans quelques semaines, un exploit sportif passait quasiment inaperçu !

En effet la nageuse Laure MANAUDAOU, découverte par le public aux J.O d'Athènes, a réalisé l'exploit phénoménal vendredi dernier aux championnats de France de Tours, de battre le record du monde du 400 m nage libre en 4'03''03. Pour les non-initiés, ce record était détenu depuis plus de 18 ans par une Américaine, Janet Evans.

C'est une nageuse magnifique à regarder, notamment quand elle déploit ses ailes pour nager le papillon. Elle semble voler sur l'eau malgré la puissance et les efforts surhumains qu'elle déploye à chaque course.

Cette fois-ci elle est partie comme une bombe, laissant imperturbable sur le bord du bassin son gourou Philippe Lucas (celui qu'est coiffé comme un footballeur) . Le public lui ne s'y est pas trompé. Il a été debout pendant toute la course et il l'a porté jusqu'au bout de l'exploit, incrédule sur son temps à mi-distance et redoutant qu'elle ne craque dans les 100 derniers mètres.

Elle a légèrement fléchi mais après le dernier virage elle a su, malgré la douleur, puiser dans ses ressources pour améliorer de 82 centièmes le précédent record. Ce fut alors une ovation plus que méritée.

Elle a réalisé une course de rêve, elle est entrée dans l'histoire et j'en ai encore des frissons. Pour avoir pratiqué la natation, je sais la somme de sacrifice et de souffrance que représente un entraînement quotidien de 17 km quand on a à peine 20 ans !

Alors je dis CHAPEAU, ce record est ENORME. Elle s'est juste exprimée en sortant du bassin :

"Je ne réalise pas trop. J'avais pas mal de stress avec tout ce qui était écrit dans les journaux. Franchement, je ne pensais pas réaliser ce temps-là"...

Laure Manaudou ne descendra pas les Champs Elysées en cabriolet, ne recevra pas de prime, ne sera pas reçue par Chirac (trop débordé en ce moment !), mais elle restera dans l'Histoire du sport français